Language:  
514 528-5252
Atypic et le secteur pluriel

C’est le Dr Henry Mintzberg, universitaire spécialisé en gestion et reconnu mondialement, qui nomme pour la première fois ce secteur pour le différencier des secteurs privé et public.

Le secteur pluriel regroupe les organismes à but non lucratif (OBNL), les organismes de charité, les organismes non gouvernementaux, les organismes communautaires, les fondations, les associations professionnelles, les coopératives, les mutuelles, les maisons d’enseignement et les établissements de santé.

Au Québec, le secteur pluriel a une envergure inestimable!

  • Il contribue pour plus de 22 milliards de dollars au PIB
  • Il emploie près de 470 000 personnes
  • Il compte sur un bassin de 2,4 millions de bénévoles

Mais il fait face à des enjeux de taille :

  • Financement de moins en moins prévisible
  • Forte pénurie de main-d’œuvre
  • Méconnaissance généralisée des réalités du secteur pluriel
  • Difficulté récurrente à conserver l’intérêt du public
  • Culture de la philanthropie québécoise en mutation

L’équipe d’Atypic, engagée auprès des OBNL et des organismes de charité depuis plus de 20 ans, est fortement interpellée par leurs enjeux. Nous croyons en la nécessité de réunir les forces agissantes du milieu, et de leur donner plus d’influence et de portée. Le secteur pluriel doit devenir un pilier fort de la société québécoise; son rôle aux côtés des secteurs public et privé est unique et doit être reconnu comme tel. Nous voulons être un acteur de premier plan dans cette évolution.