Language:  
514 528-5252

3 compétences technos à maîtriser pour gérer la présence en ligne d’un OBNL

Par / 4 octobre 2018 / / 0 Commentaires

J’ai remarqué que depuis les 2 dernières années, la base des compétences technos à maîtriser par les travailleurs du secteur pluriel est de plus en plus chargée. Cette réalité est due, à mon avis, au sous-financement qui oblige les organismes à garder leur équipe interne au strict minimum. Il n’est donc pas rare de voir la même personne cumuler les rôles de rédacteur, de webmestre, de gestionnaire de communauté et de graphiste. Comme je ne crois malheureusement pas que cette tendance soit appelée à disparaître, je vous propose 3 compétences à approfondir pour faire de vous LA référence techno de votre organisme.

1 – Une base en programmation HTML, pour ne pas bouder votre geek intérieur

La programmation rebute bien des gens. Mais je vous rassure : avec les CMS modernes, vous pouvez ranger votre vieux cédérom de Dreamweaver et vos vieux livres de programmation. Cela dit, une connaissance rudimentaire du HTML vous dépannera lorsque l’éditeur de votre gestionnaire de contenu vous fera faux bond.

De plus, vos nouvelles capacités en HTML peuvent vous permettre en un coup d’œil dans le code source (CTRL + U sur Chrome ou Firefox) d’en apprendre beaucoup sur le site que vous visitez; sur la technologie et le CMS utilisés par exemple, ou la configuration des balises Open Graph pour le partage Facebook.

2 – Une base en Photoshop, pour laisser sortir l’artiste qui sommeille en vous

Gérer un site Web et une page Facebook, ça veut aussi dire devoir produire une tonne de contenus visuels afin d’alimenter vos nouvelles, votre carrousel et vos publications sur les divers réseaux sociaux. Il peut donc être fort pratique de savoir recadrer vos images au bon format, ou encore faire des montages de base. Cependant, je vous recommande fortement de savoir distinguer le travail que vous pouvez réaliser de celui qui nécessite un graphiste professionnel.

3 – Une base en gestion de communauté, pour accumuler les « j’aime » comme une rock star

En plus des compétences rédactionnelles et relationnelles nécessaires pour être un bon gestionnaire de communauté, prenez le temps de bien maîtriser les outils disponibles dans l’administration d’une page Facebook. Je pense en particulier aux sections suivantes :

  • Statistiques -> Publications : Vous y trouverez un graphique précis des habitudes de visite de votre page. Sachez à quels moments votre page est la plus active et publiez à ce moment.
  • Mise de l’avant des publications : Plus votre audience grandira, plus la portée organique de vos publications chutera. En effet, vous êtes peut-être un organisme à but non lucratif, mais Facebook n’en est pas un. Le succès de vos campagnes passe donc par votre habileté à maximiser la portée de chaque dollar investi!

En terminant, j’espère vous avoir convaincu de garder l’esprit ouvert la prochaine fois que vous verrez passer une formation d’une journée en HTML ou Photoshop. De plus, n’oubliez jamais que vous êtes tous à un clic d’un tutoriel en ligne, d’une vidéo YouTube explicative ou d’un forum de professionnels. Google est votre ami et n’hésitez pas une seconde à l’exploiter!

Laisser un commentaire