Language:  
514 528-5252

6 façons de cultiver votre fibre engagée pendant les congés

Par / 13 juin 2018 / / 0 Commentaires

L’alarme du matin, l’entraînement, le contrôle de l’intrant chips et bières, l’écoute des actualités, le ménage… il y a bien des choses qu’on met en veilleuse pendant les vacances. Impossible par contre, quand on est engagé dans des causes, de laisser dormir notre désir de contribuer à un monde meilleur. Quelques suggestions…

  1. J’ai connu des gens qui achetaient TOUT ce dont ils avaient besoin chez Walmart ou Costco avant de partir sur la route, quitte à briser l’essieu de leur caravane ou de leur VR! L’achat local est pourtant une chouette expérience. Il appuie et rend fières des localités entières. Pratiquons-le (et évitons du même coup de laisser aux douaniers nos charcuteries et fromages)!
  2. Un cocktail sans paille, ça a définitivement meilleur goût (Faut penser par contre que ça rentre plus vite!). Rejoignez le mouvement contre cet appendice nocif et superflu en présentant votre propre bouteille et dites du même coup « NON » au verre de plastique à remplissage unique.
  3. Prenez un pouceux… Avouez, ça fait longtemps, et on dirait que l’espèce est carrément en voie de disparition! Cela n’aide en rien les bonnes âmes que nous sommes à faire leur BA préférée même si ça leur coûte un détour de 30 km loin des sentiers auxquels ils sont habitués. Mais enfin… J’espère en croiser un cet été!
  4. Vous partez pour l’étranger? Faites un Bruno Blanchet de vous-même en donnant plus que votre vis-à-vis en demande! Je l’ai lu dans un des tomes de La Frousse autour du monde, s’il y a un conseil que le sympathique bourlingueur s’autorise à donner, c’est celui-là : quand vous avez la chance de voyager dans un pays plus pauvre que le vôtre, ne marchandez pas. Discutez, oui, pour le plaisir, mais à la fin, donnez plus que le vendeur/chauffeur de taxi/guide en demande. Parce que les 2 dollars que vous économiserez sur le coup ne feront aucune différence dans votre vie (vous les aurez oubliés 5 minutes plus tard), alors qu’ils peuvent vraiment améliorer celle de l’autre.
  5. Optez pour le maillot responsable! Destination plage et vous avez envie d’un saillant une-pièce tout neuf? Une designer québécoise de maillots de bain éthiques, qui sait mettre en valeur les formes, les expressions de genre, les tatous et même les handicaps, ça existe : http://www.origamicustoms.com/
  6. Un garçon ou une fille de 8 ans qui n’a jamais vu d’étoiles, ça existe aussi :(. Faire un petit don pour envoyer un enfant défavorisé dans un camp, voilà un geste qui illumine l’été : https://missionbonaccueil.com/ ou http://www.fondationbondepart.ca/

 

Profitons bien des vacances, en songeant qu’elles peuvent aussi nous amener à succomber à nos paradoxes personnels. Le mien est d’autoriser aux enfants, tout en imposant le magasinage des robes soleil chez Renaissance (la réutilisation et la réinsertion sociale, je suis pour!), l’acquisition de 2-3 jouets de plage qui peuvent venir de vous savez où, du moment qu’ils sont durables… Bon été!

Laisser un commentaire