Language:  
514 528-5252

6 manières de solliciter les entreprises, en dehors des dons et commandites classiques

Par / 19 juin 2014 / / 0 Commentaires

Chaque organisation a une structure financière très différente, mais pour la plupart d’entre elles, la majorité des revenus provient des entreprises privées. Lorsque l’on se tourne vers le secteur corporatif pour nos besoins de financement, le premier réflexe est de faire une demande de dons ou de commandites. C’est la formule traditionnelle qui semble la plus efficace. Mais les entreprises peuvent contribuer à vos revenus de bien d’autres manières. Ces options moins connues ne sont toutefois pas à négliger.

1. Services pro bono 

Les grandes entreprises possèdent des expertises et offrent des services que l’on rêverait parfois de pouvoir s’offrir en tant qu’organisme. Bonne nouvelle : la plupart privilégient le don de temps et d’expertise à l’émission d’un chèque. De plus, la direction voit souvent d’un œil favorable l’implication de ses employés au profit d’une cause, notamment sous la forme de services conseils!

Recommandation : faites l’analyse de vos besoins et n’hésitez pas à solliciter ce type de soutien pour la conception de votre site Internet, votre plan de communication, des conseils en administration, en comptabilité et bien plus encore!

2. Programme de dons jumelés 

Vous ne le soupçonnez pas toujours, mais il existe des donateurs ou des bénévoles dans votre réseau souhaitant s’impliquer pour soutenir votre cause. Parfois, ils ne le font pas par manque de moyens financiers. Le programme de dons jumelés leur offre l’opportunité de surmonter cet obstacle. Le principe est simple : les entreprises parrainant ces programmes versent un don au moins équivalent à celui de leurs employés aux causes choisies par ces derniers. Elles vont parfois jusqu’à doubler ou tripler le don de leur employé! Les organismes ont donc tout intérêt à faire la promotion de cette pratique dans leur réseau car elle reste plutôt méconnue.

Recommandation : renseignez-vous sur l’existence de ce type de programmes. Encouragez les personnes de votre entourage à s’informer auprès du département RH de leur entreprise et à participer ou à proposer un programme de dons jumelés, au profit de votre cause.

3. Journée offerte aux employés pour du bénévolat

De plus en plus d’entreprises encouragent leurs employés à faire du bénévolat. Cela se traduit par la possibilité donnée aux employés de prendre deux journées payées par an afin de faire du bénévolat pour la cause de leur choix.

Recommandation : ne ratez pas cette occasion d’obtenir de l’aide pour vos évènements ou vos activités! Vous pouvez même prendre les devants et organiser des groupes de bénévoles parmi vos contacts du secteur corporatif ou faire part de vos besoins aux services RH des entreprises de votre réseau.

4. Dons en produits

Selon la nature de leurs activités, plusieurs compagnies font aujourd’hui le choix de privilégier les dons en produits et de délaisser les dons en argent. Cette tendance s’avère particulièrement intéressante pour vos évènements.

Recommandation : comme organisme, vous avez tout intérêt à limiter vos dépenses. Analysez vos besoins afin de déterminer ceux qui pourraient être comblés par des dons en produits. Ensuite, préparez vos demandes avec le même soin que vous donnez aux demandes de dons en argent, et vous pourriez obtenir des dons en produits très intéressants.

5. Journée de bénévolat de compagnie

Si vous êtes une organisation à portée provinciale ou nationale, vous pouvez organiser, avec une compagnie de même niveau, une journée de bénévolat dédiée à votre organisation, et ce partout au Canada ou au Québec. En termes de communication, c’est une activité de relations publiques extraordinaire, mais également une façon magnifique d’aller chercher de nouveaux bénévoles ou donateurs potentiels.

Recommandation : effectuez des recherches sur les entreprises ayant la même portée que vous et affichant un intérêt pour votre cause dans leur politique de dons et commandites pour leur soumettre un projet. Pour en savoir plus, vous pouvez par exemple consulter le site Internet du Centre d’action bénévole de Montréal.

6. Partenariats d’affaires

La dernière option de notre liste, mais non la moindre, est le partenariat d’affaires. Un accord signé entre l’entreprise et l’organisme permet à celui-ci de bénéficier d’un pourcentage des ventes d’un produit, de faire une demande de don aux clients passant à la caisse, etc. Les partenariats d’affaires sont très lucratifs et permettent encore une fois de faire bénéficier l’organisation et l’entreprise d’une belle visibilité.

Recommandation: je vous conseille de privilégier ce type de partenariat quand c’est possible!

 

Comme vous le voyez, les possibilités pour les organisations d’obtenir le soutien d’entreprises sont vraiment variées. Il suffit de bien cibler ses besoins et de faire le bon type de demande à la bonne compagnie pour obtenir d’excellents résultats!

Laisser un commentaire