Language:  
514 528-5252

Comment concilier l’informatique et l’environnement?

Par / 28 août 2014 / / 0 Commentaires

Quand on pense à l’informatique, on ne pense pas toujours à son impact environnemental. Pourtant, c’est assez simple : un ordinateur, un routeur, un serveur et tout le reste ont besoin de matériaux polluants et d’électricité en continu pour fonctionner. Quelles sont alors les solutions possibles pour réduire l’impact négatif de l’informatique sur l’environnement?

Innover pour réduire la consommation d’électricité

Au Québec, on a une chance incroyable de pouvoir utiliser l’hydroélectricité, une des sources majeures d’énergie renouvelable. Qu’en est-il des serveurs utilisés par les grandes compagnies d’hébergement? iWeb, OVH et bien d’autres ont des bâtiments entiers occupés par des machines énergivores. Alors, comment limiter l’impact sur l’environnement?

Une pratique de plus en plus courante est de supprimer l’air climatisé au profit d’un mélange de circulation d’air et d’eau pour refroidir l’équipement.


Source: OVH

Les infrastructures sont construites autour d’un modèle qui permet une aération efficace et une partie de la chaleur est même recyclée pour le chauffage de l’eau.

Acheter du matériel moins polluant et recycler

Des téléphones – intelligents ou non – aux disques durs, en passant par tous les circuits imprimés, notamment les cartes électroniques, les composants qui entrent dans la fabrication de produits électroniques sont assez polluants.


Source : Incog88

Les métaux lourds, les matériaux rares coûtent autant pour le portefeuille que pour la planète. Au cours de son utilisation quotidienne, l’informatique est bien plus polluante qu’on ne le réalise. Cependant, de nombreux fournisseurs proposent des solutions de plus en plus vertes. La société iWeb, par exemple, s’engage à n’utiliser que des cartes mères1 dites RoHS, une directive qui contraint à limiter la présence de matières nocives (plomb, mercure, PBB, etc.) dans les produits.

Il faut aussi prendre en compte le recyclage ou le réemploi du matériel. N’oubliez pas qu’un ordinateur ou tout autre produit électronique ne vont pas dans le bac de recyclage, mais qu’il existe plusieurs solutions au Québec pour s’en débarrasser de manière responsable, entre autres :

  • Le donner à un organisme s’il est encore en état de fonctionner;
  • Le rapporter au vendeur (dans la plupart des cas);
  • L’apporter à l’écocentre.

Trouvez un point de recyclage proche de vous sur cette carte.

Privilégier les partenariats avec les compagnies plus écologiques

De grosses compagnies comme Google, Facebook, Apple et Microsoft utilisent beaucoup de ressources pour pouvoir fonctionner. Cela a un impact considérable sur l’environnement et il est important de bien connaître les effets des services que l’on utilise.

Source : Greenpeace
Dans ce rapport daté d’avril 2014, Greenpeace a classé les grosses compagnies selon leur degré de « propreté ». Leur page de résultats indique dans le détail leur performance en fonction de divers critères écologiques.

Comment avoir personnellement un impact positif sur l’environnement?

En tant que consommateur, nous avons un impact majeur : celui du choix. Quand vous achetez du matériel informatique, renseignez-vous sur la consommation énergétique de celui-ci, son efficacité, la propreté de son processus de fabrication et prenez des décisions en fonction de ces aspects environnementaux. Vous pouvez aussi simplement manifester votre satisfaction ou votre mécontentement auprès des fournisseurs, afin de les encourager à se verdir davantage. De cette manière, l’impact écologique de l’informatique s’améliorera grâce à de nouvelles technologies plus propres, mais aussi par leur adoption par une majorité de consommateurs et de fabricants.

Ce modèle doit être appliqué de façon plus globale pour être viable. Par exemple, n’oubliez pas de vous tourner vers des fournisseurs et produits locaux. Comme lorsque vous achetez de la nourriture biologique au marché de fermiers de votre région plutôt que celle en provenance de la Californie, vous réduirez les coûts de transport et la pollution associée, en plus de soutenir votre économie locale!

1 le circuit principal d’un système électronique

Laisser un commentaire