Language:  
514 528-5252

Faites-moi rire!

Par / 5 avril 2018 / / 0 Commentaires

Faites-moi rire!

Par / 5 avril 2018 / / 0 Commentaires

(originalement publié le 12  mars 2013)

La vidéo commence ainsi : « Vous êtes une bonne personne. » Dès cet instant, c’est presque dans la poche. L’humour intelligent et franchement assumé fait le reste du travail.

Un matin, après avoir regardé une vidéo sur la déforestation de l’Amazonie, le personnage principal se pose LA question : « Et si je n’en faisais pas assez? » Tout à coup, il se sent coupable, il est fâché, il veut agir. Ça nous est tous déjà arrivé, surtout depuis qu’il est pratiquement impossible de ne pas savoir tout ce qui se passe de tragique sur la planète, l’information arrivant de partout. Mais en général, ça passe assez vite, car on ne peut quand même pas tout lâcher pour aller sauver le monde…

Ou le peut-on? C’est là que Rainforest Alliance pousse l’élucubration à son maximum.

« Voici tout ce que vous ne ferez PAS, à ce moment précis, pour sauver l’Amazonie. » Et on suit ce personnage crédule et dépendant de Siri jusque dans le fin fond de l’Amazonie…

Si l’on en juge les meilleures pratiques, la vidéo est un peu longue (3 minutes). Pourtant jamais on ne s’ennuie, et on demeure captivé jusqu’à la fin. L’humour absurde, décapant et assumé ainsi que le rythme et les références culturelles et Web nous gardent captivés.

Le message final rentre au poste comme une évidence. « Voici maintenant ce que vous POUVEZ FAIRE : acheter équitable. »

En misant sur l’humour, l’annonceur réussit à me faire sentir qu’il a les deux pieds sur terre, qu’il comprend ma réalité. On ne me fait pas la morale. On ne me présente même pas la mission de l’organisme et je comprends quand même. Mieux encore, je me sens valorisée, dans le coup (je savais, moi, que ça tournerait mal toute cette histoire J). Si à la fin de la vidéo, on m’avait demandé un don, j’aurais été très disposée à le faire. Alors voici ma question. Pour changer le comportement des gens, vaut-il mieux expliquer, informer, quitte à répéter souvent le même message en se disant que plus on le martèlera, plus il entrera dans leur esprit? Ou est-il préférable d’y aller avec une approche comme celle de Rainforest Alliance avec cette vidéo? De façon détournée, décalée, limite en disant le contraire de ce qu’on veut dire? Questions complémentaires : Y a-t-il des sujets ou des enjeux qui se prêtent mieux à ce type d’humour? Est-ce une question de génération? L’humour peut-elle générer des dons?

[MISE À JOUR 2018 : DES GRENOUILLES ET DES DINDES]

Ce sont toutes des questions qu’on se posait lorsqu’on a réalisé cette campagne de fin d’année pour Moisson Montréal, un nouveau client, en novembre dernier. Avec un budget incomparable à celui de Rainforest et une base de données que nous ne connaissions pas encore, les résultats de Multiplions les dindes ont été franchement très intéressants. En bout de ligne, ce sont 55 397 $ qui ont été amassés en dons en un peu plus d’un mois, pendant une période ultra achalandée côté collecte de fonds. Comme quoi même pour parler de sécurité alimentaire, il y avait moyen de s’amuser!

Alors allez-y, osez faire rire! Ce peut être payant en bout de ligne.

En savoir plus sur Multiplions les dindes

La vidéo de Rainforest Alliance est aussi disponible en français. Ça s’appelle Suivez la grenouille : Comment NE PAS sauver la forêt tropicale.