Language:  
514 528-5252

La carte de vœux en papier : une belle tradition!

Par / 11 décembre 2014 / / 0 Commentaires

Quand j’étais petite, ma mère avait pris l’habitude d’accrocher toutes les cartes de Noël reçues sur un gros ruban rouge lui-même accroché au mur. Ça faisait comme une banderole hommage à tous ceux qui avaient pensé à nous pour ce moment spécial de l’année. Ce montage un peu rustique devait bien contenir plusieurs dizaines de cartes de toutes provenances. Quel rituel, de joyeux souvenirs. Avec le temps, la banderole s’est allégée, nous rappelant avec un pincement au coeur que la correspondance écrite sur papier tendait à disparaître. Les amis, la famille se sont de moins en moins adonnés à ce beau rituel, laissant ainsi notre banderole décharnée.

Les vertus du papier mises de côté au profit du virtuel

Et puis, vint l’ère de l’informatique et de l’envoi électronique. Exit le message manuscrit personnalisé pour laisser la place au message par courriel qui est, il faut se le dire, plus froid. Pourquoi une telle sensation de différence entre les deux supports alors que le message est pourtant resté le même. Tout simplement parce que le papier a de nombreuses vertus. La texture au touché nous rapproche de la matière et les calligraphies toutes si différentes nous rappellent notre humanité. La carte comme la lettre, nous renvoient l’image de l’autre assis à une table en train d’enfiler les quelques mots qui nous parviendront avec un certain délai. Il y a là un peu de poésie, d’images, d’anticipation. Cela rend la démarche plus humaine. Je persiste à penser que l’envoi papier a une valeur ajoutée : la véracité. Ce n’est pas virtuel, c’est réel. La carte papier de Noël se touche, se pose et se garde. Cela nous rappelle avec délicatesse que nous existons.

L’hégémonie du support électronique

Certes, nous nous sommes éloignés de la carte papier prétextant la surconsommation de cette matière, l’envoi électronique devenant ainsi une tendance à résonance écologique. On se donne bonne conscience en changeant nos habitudes corporatives et personnelles, en délaissant cette pratique ancestrale. La carte électronique permet aussi d’intégrer une dimension supérieure en son ou en animation. C’est plus rapide, propre, dynamique grâce à son interactivité. Autrement dit, c’est plus efficace.

La carte papier reste le meilleur moyen de souhaiter les meilleurs vœux!

Pour ce temps des fêtes, je ne vous souhaite pas d’abondance ni de bombance. Vous saurez bien y faire. Je vous souhaite de recevoir une carte, ou d’en écrire une. De vous rapprocher de quelqu’un sans faire « envoyer » ou « send ». Je vous souhaite d’exister un peu plus que d’habitude.

Laisser un commentaire