Language:  
514 528-5252

Laisser de la place à nos jeunes

Par / 26 avril 2019 / / 0 Commentaires

Laisser de la place à nos jeunes

Par / 26 avril 2019 / / 0 Commentaires

À l’âge de 16 ans, j’ai eu la chance d’aller étudier à l’école United World College au Costa Rica. Cette école fait partie du mouvement UWC qui a pour vocation de rassembler des jeunes du monde entier dans le but de promouvoir la paix et un avenir durable.

Makes education a force to unite people for peace and a sustainable future.

Parmi les valeurs clés sur lesquelles repose cette école, il y a la compréhension inter-sociétale et interculturelle, la célébration des différences, la compassion et la coopération, ainsi que le défi personnel.

Au-delà de vivre pendant deux ans avec des jeunes de plus de 80 nationalités différentes, ce qui rend ce mouvement unique, c’est la place qui est donnée à l’implication sociale et au partage culturel sous toutes ses formes.

Chaque semaine, nous consacrions au minimum 9 h à des activités créatives, sportives et communautaires. Il y en avait pour tous les goûts : boxe thaï, danse orientale, rugby, méditation, ateliers de clown dans un hôpital pour enfants, théâtre avec des jeunes à mobilité réduite, etc.

Mais le plus marquant dans tout ça, c’est le fait que les leaders de ces activités étaient autant des professeurs que des jeunes de l’école; les élèves eux-mêmes. Avec le soutien de l’école, chaque personne de notre communauté avait la possibilité de partager sa culture, ses intérêts et ses connaissances.

L’année était aussi rythmée par les semaines du monde et par la project week, comme nous l’appelions. Les premières étaient dédiées au partage culturel : pendant une semaine entière, les jeunes originaires d’un même continent collaboraient pour faire découvrir leurs coutumes et leur histoire à la communauté UWC. La seconde était dédiée au projet communautaire de notre choix. Certains apportaient leur soutien à un organisme assurant la protection des tortues sur la côte pacifique, d’autres s’impliquaient auprès d’une association aidant les femmes et les jeunes filles ayant souffert d’abus à se ré-insérer dans la société et à gagner en autonomie…

Si je me permets de vous raconter tout ça, c’est parce que j’ai vu à quel point ce modèle d’éducation peut porter des jeunes tout au long de leur vie et leur donner l’envie, même après avoir quitté l’école, de faire valoir la diversité culturelle et d’être grandement impliqué dans des causes locales, une fois de retour chez eux.

Ainsi, je vous partage ces quelques points qui, à mon sens, devraient inspirer tout modèle éducatif visant les jeunes :

  • Donner la chance aux jeunes de s’impliquer dans des activités sportives, créatives, mais aussi communautaires et sociales, et ce, dès le jeune âge.
  • Leur donner la possibilité d’être précurseur de ces activités, d’être moteur.
  • Leur donner la chance de partager régulièrement leur culture, leurs origines, et d’en être fier.
  • Leur donner la chance de s’impliquer pour les causes qui les font vibrer.
  • Leur donner la chance d’être encore plus impliqué au sein de l’école.
  • Leur donner la chance d’être une source de connaissance et de partage pour leur entourage.

Je suis convaincue qu’en inculquant ces valeurs à la culture d’une école, nous en ressortirons avec une communauté plus ouverte, plus soudée et davantage impliquée. Et peut-être même, qui sait, avec une société plus équilibrée.