Language:  
514 528-5252

Les 6 erreurs à éviter si on veut garder ses donateurs

Par / 29 mai 2014 / / 0 Commentaires

Quand on travaille en financement et en collecte de fonds, on se donne souvent comme objectif de trouver de nouveaux donateurs. Toutefois, nous négligeons parfois un volet très important : mettre de l’énergie pour ne pas perdre les donateurs actuels!

Ne serait-ce que parce qu’il est plus simple et moins coûteux de fidéliser que d’acquérir des donateurs, il faut absolument garder vos donateurs actuels au cœur de votre stratégie de financement.

Voici quelques éléments qui pourraient faire en sorte que vous perdiez vos donateurs. Évitez-les le plus possible!

Les prendre pour acquis

Quand nous analysons notre base de données, on se concentre principalement sur l’acquisition de nouveaux donateurs mais on se questionne trop peu sur les raisons qui poussent les donateurs à « délaisser » notre cause. Pourquoi après un an, un donateur décide-t-il d’aller ailleurs? Il sera beaucoup plus difficile de le récupérer par la suite que de le garder avec vous dès le début. Tout indique d’ailleurs que si nous agissons bien avec les donateurs dès la première année, le taux de rétention sera plus favorable. Pensez donc à des stratégies annuelles pour faire baisser le nombre de perte de donateurs autant que de faire augmenter le taux d’acquisition.

Ne pas communiquer

Certaines organisations ont peur de trop communiquer mais il vaut toujours mieux de donner plus d’information que de ne pas en donner assez. Les donateurs veulent savoir ce qui se passe dans l’organisation et surtout comment leur contribution est investie. Ne soyez donc jamais avares en histoires concernant l’impact des contributions sur vos bénéficiaires. Un donateur ne quittera jamais une organisation parce qu’il a reçu trop d’information, surtout si l’information est toujours pertinente et bien présentée. Toutefois, la situation inverse pourrait provoquer son désintérêt.

Solliciter trop souvent

Si vous les prenez pour acquis et que vous les sollicitez sans cesse, les donateurs peuvent se lasser et décider de quitter pour sursollicitation. Si on pense au point précédent évoqué ci-haut, et qu’il y a eu un manque de communication, le donateur peut très mal réagir en recevant plus de demandes de financement que d’information sur les projets réalisés. Portez attention aux moments et à la fréquence auxquels vous sollicitez vos donateurs. Ce n’est pas en demandant plus souvent qu’ils donneront plus, mais plutôt en les sollicitant bien!

Fournir un mauvais service

Le travail commence dès que le don est obtenu. Assurez-vous de remercier convenablement les donateurs mais surtout rapidement. Il faut traiter nos donateurs comme des clients et, s’ils ont des plaintes, il faut leur répondre de la meilleure façon possible. Il faut que le donateur se sente spécial, écouté et appuyé. Il faut également souligner l’importance de son don pour l’organisation.

Être passif

Un donateur décide de contribuer financièrement à un organisme. Durant toute l’année, aucune nouvelle de l’organisation. Deuxième année, il décide de redonner quand même et toujours pas de nouvelles de l’organisation. Il finit par délaisser l’organisme. C’est l’erreur la plus commune et c’est souvent par manque de temps. Toutefois, un courriel à ce donateur, un appel ou une invitation à un évènement aurait pu le retenir, mais surtout l’amener à faire plus. Ne restez jamais passif face à vos donateurs. C’est votre rôle en tant qu’organisation de les guider et de les amener à faire plus! Soyez présent!

Être inconsistant

Nous avons parlé plus haut de bien communiquer avec les donateurs, mais faire preuve de constance dans les liens bâtis avec eux est tout aussi important. Il faut établir des habitudes de suivis. Le donateur pourrait donc s’attendre à recevoir rapidement une lettre de remerciement après son don. Si une année, vous deviez prendre plus de temps, les donateurs pourraient se demander ce qui se passe dans l’organisation. La même chose avec vos infolettres, vos invitations ou tout autre outil que vous utilisez. Soyez constant et régulier dans vos suivis!

J’espère que vous voyez vos donateurs actuels différemment. Il ne faut jamais prioriser vos donateurs futurs au détriment de vos donateurs actuels!! Ils sont déjà à vos côtés et ne demandent qu’à continuer à vous soutenir!

Source photo : Journal de Montréal

Laisser un commentaire