Language:  
514 528-5252

Poisson d’avril

Par / 15 février 2018 / / 0 Commentaires

Poisson d’avril

Par / 15 février 2018 / / 0 Commentaires

La Saint-Valentin est passée, ce qui veut fort probablement dire que les couleurs pastel, les lapins et les poussins de Pâques ont déjà pris d’assaut les allées de votre épicerie ou de votre pharmacie.

Dans notre domaine, ça veut aussi dire qu’une autre date importante du calendrier des marketeurs, malheureusement sous-exploitée par les organismes du secteur pluriel, s’en vient.

Le fameux 1er avril!

Les grandes marques, elles, n’ont pourtant pas peur de se taquiner la truite (désolée, c’est sorti tout seul), utilisant le prétexte de cette journée pour laisser montrer leur côté givré tout en cultivant leur notoriété.

Bien sûr, leurs moyens ne sont pas les mêmes, me direz-vous. Mais les bonnes idées ne sont pas nécessairement coûteuses, et certaines initiatives à plus grande échelle peuvent certainement nous inspirer.

En voici quelques-unes :

Une application pour « donner » les voitures des chauffards à une bonne cause

L’organisme canadien Kars4Kids, qui recycle des véhicules usagés pour financer des projets en éducation auprès des enfants, a développé une campagne complète à l’occasion du 1er avril. Une vidéo, une page de campagne, une application iTunes. L’idée? Permettre aux chauffeurs de donner instantanément le véhicule qui vient de les couper à l’organisme en question. Une initiative rigolote, alliant collecte de fonds et notoriété.

« The safe alternative to road rage. Instantly donate vehicles driving hazardously to Kars4Kids. »

Un stunt simulant des projets de forages dans 15 villes touristiques françaises

Aux 4 coins du pays, Greenpeace France a quant à elle simulé des marées noires au sol de places touristiques prisées, en y postant des acteurs en veston et cravate pour célébrer leur nouveau projet de forage, au large du Mont Saint-Michel ou de la Dune du Pilat par exemple.

« Comment [on] réagirait à un forage pétrolier sur un site qui [nous] est cher, comme ici au Miroir d’Eau, ou sur la Dune du Pilat près d’Arcachon? Les gens diraient « c’est stupide, c’est n’importe quoi! » Eh bien le récif corallien de l’Amazone peut paraître loin pour le public, mais c’est pareil. »

#NotAnAprilFool, un hashtag viral

Initié cette fois par une dizaine d’organismes en Irlande, le mot-clic #NotAnAprilFool a été l’occasion d’attirer l’attention du public sur des données et statistiques troublantes par rapport à des réalités pas si loin de la leur, que ce soit en matière de santé mentale, de pauvreté, d’itinérance, de sexisme ou de racisme. D’autres organismes ont ensuite joint le mouvement, chacun en fonction de sa mission.

Ce qu’il faut retenir, c’est que le 1er avril est une journée où vous pouvez faire un écart à votre décorum habituel, et que ça pourrait même être payant, tant en termes de notoriété, de sensibilisation et de collecte de fonds. Dans le flot de surinformation dans lequel on baigne, voir un organisme qui ne se prend pas au sérieux et qui n’a pas peur de se mouiller pour faire un bon gag, ça attire l’attention positivement. Ça change, c’est rafraîchissant et, surtout, ça montre qu’il y a bel et bien des personnes, avec un sens de l’humour qui plus est, derrière cet organisme. Selon votre mission, votre humour pourra être politique, cinglant, noir, ou taquin. Vous êtes les mieux placés pour savoir où se situe la limite.

Alors. On est quoi aujourd’hui, le 15 février? Allez! Ça vous laisse un mois et demi pour préparer votre mauvais coup…

[FLASHBACK] Le 1er avril 2015, nous diffusions un communiqué de presse bidon à toute la base de données et aux contacts médias de notre client Nature Québec, avec le titre suivant : un béluga vivant sera présent à la marche sur le climat le 11 avril à Québec, une première mondiale selon Nature Québec. Il y était question de DL0206, le béluga adopté par le ministre de l’Environnement, M. David Heurtel, et d’un delphinarium mobile parfaitement adapté… L’opération a su attirer l’attention à la veille d’un événement important dans l’agenda de l’organisme.
Photo : Trevor Cleveland sur Unsplash