Language:  
514 528-5252

Quelles sont les clés d’une bonne sollicitation?

Par / 5 mars 2015 / / 0 Commentaires

Il y a quelques semaines, j’ai écrit un billet de blogue intitulé : « Sollicitez-moi! » Dans ce billet, je relatais le fait que je n’avais jamais été sollicité de la bonne façon et que pour cette raison, je n’avais jamais vraiment eu envie de donner et m’investir dans une cause. Suite à ce billet, j’ai reçu de nombreuses demandes de sollicitation mais la majorité des personnes n’ont pas vraiment pris en compte mes conseils. Cela n’a pas été le cas du Centre d’étude et de coopération international (CECI) qui m’a approchée pour le projet Unies pour l’entreprenariat. Le CECI a une démarche et une façon de travailler qui prouve que lorsque nous sommes bien approchés, nous répondons à l’appel. Voici quelques éléments qui m’ont convaincue de m’impliquer dans le projet.

 

Un projet en lien avec mon profil

Premièrement, le CECI a bien ciblé le projet pour lequel il m’a approchée. Sachant que je suis maintenant actionnaire et à la tête d’une petite entreprise, le CECI m’a présentée un projet d’entreprenariat qui a pour objectif de rendre les femmes et mères plus autonomes dans leur soutien familial. Il a su présenter un projet avec des éléments clés qui pouvaient m’intéresser :

  • Femme : je sais à quel point je suis chanceuse de pouvoir être entrepreneur et je sais que toutes les femmes n’ont pas cette opportunité;
  • Mère : étant mère de deux jeunes enfants, je ne peux qu’être touchée par le sort d’autres mamans;
  • Autonome : je suis en mesure de subvenir aux besoins de ma famille et ne peux que vouloir encourager un tel projet.

 

Une approche parfaite

Deuxièmement, l’approche pour me solliciter était parfaite. D’abord, j’ai reçu un courriel d’introduction pour me donner de l’information sur le projet. Ensuite, on m’a fait une demande de rencontre en personne pour me vendre le projet. J’ai accepté la rencontre sans savoir si j’allais aller de l’avant. J’ai rencontré une bénévole passionnée et dynamique qui a su me transmettre les valeurs du projet et de l’organisation, et qui a fait en sorte que j’accepte ce projet sans hésiter au moment de cette rencontre. Si j’avais été face à une personne moins motivée et peu passionnée, cela aurait sans doute fait une grande différence dans ma décision.

 

Un projet clair et réaliste

Le projet est clair. Il s’agit d’amasser des fonds pour aider les étuveuses de riz du Burkina Faso. Les outils rattachés au projet sont beaux, clairs et facile à utiliser. Ce sont des éléments essentiels pour aider les bénévoles dans leur sollicitation et dans leur capacité de vendre le projet. Le montant à mobiliser est aussi réaliste par rapport au profil du groupe des ambassadrices : 75 000 $.

 

Des outils développés

Les outils d’aide à la sollicitation sont bien développés. Dès la première rencontre, je me suis sentie informée, entourée et pleine de ressources pour faire mon travail et réussir à atteindre l’objectif que je m’étais fixée. Suivis hebdomadaires dans les sollicitations, bon système informatique pour les dons en ligne, beaucoup d’informations de la part de la permanence de l’organisation : tout ce qu’il faut pour faciliter la participation d’une bénévole. Tu ne peux que vouloir aider puisque tout ce que tu as à faire, c’est de solliciter ton réseau.

 

Bravo à l’équipe de CECI! J’ai pris part au projet et j’ai envie de donner mon maximum à l’organisation.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le projet ou sur la campagne, n’hésitez pas à vous rendre sur la page du Club des ambassadrices de CECI.

Laisser un commentaire