Language:  
514 528-5252

Tendances 2014 : les prédictions qui font du bien!

Par / 16 janvier 2014 / / 0 Commentaires

Dans le florilège de prédictions de tendances pour 2014, force est de constater que certaines d’elles sont particulièrement « profitables » au secteur pluriel car elles répondent à des préoccupations que les organismes défendent et soutiennent depuis longtemps.

De quoi parle-t-on ici? Voyez plutôt!

1. La reprise économique

Bien que celle-ci soit encore timide, plusieurs économistes constatent une reprise économique mondiale. Au Québec, l’économie continue de montrer des signes encourageants, ce qui ne peut que réjouir les organismes à but non lucratif et les organismes de charité. Reprise économique ne rime pas forcément avec plus de moyens financiers, mais on peut espérer qu’elle permettra de passer de la morosité à la générosité.

2. L’envie de rêver

Cette année se tiendront deux grands évènements sportifs rassembleurs : les Jeux Olympiques d’hiver de Sotchi et la Coupe du monde de football au Brésil. Que vous soyez un féru de sport ou pas, ce type d’évènement a le pouvoir de réunir les habitants de la planète autour de valeurs positives comme l’esprit Coubertin, le dépassement de soi, la persévérance ou encore la poursuite d’un rêve. Certes, tout n’est pas rose et on n’est pas à l’abri de débordements, mais gageons que le spectacle du sport fera du bien au moral cette année.

3. Le développement de l’économie sociale

De plus en plus d’entrepreneurs souhaitent créer des entreprises différentes qui ont pour mission d’aider au développement collectif de la société. Cette tendance très forte et représentative des intérêts des nouvelles générations a l’avantage de faire émerger un type d’économie alternative qui répond à des enjeux sociaux chers aux acteurs du secteur pluriel. On ne peut que se réjouir de ce type d’économie qui fait travailler main dans la main le secteur privé et pluriel.

4. La notion de responsabilité

On ne consomme plus comme on consommait il y a 20 ans. On ne voit pas la sauvegarde de l’environnement de la même manière non plus. De nos jours, la seconde vie des objets, le covoiturage, le compostage ou encore le recyclage sont des notions connues de la population. Prise de conscience collective ou fruit de campagnes sociétales réussies, la notion de consommation responsable a de beaux jours devant elle et mérite de continuer à mobiliser les efforts collectifs.

5. Le retour aux « vraies » valeurs

Avez-vous remarqué que dans plusieurs campagnes et initiatives de communication, l’angle de l’authenticité est souvent mis de l’avant? Que ce soit par des retours dans le temps, des factures graphiques rétro ou encore des mises en scènes chaleureuses, la tendance est aux valeurs d’antan, comme l’importance de la famille, l’entraide avec la communauté, le goût du travail bien accompli et le fait de prendre son temps. On souhaite de plus en plus reprendre le contrôle sur cette frénésie qui habite les grandes métropoles pour remettre l’individu et la collectivité au centre des préoccupations. N’est-ce pas là le but de tout développement?

6. La connexion fait la force

Je ne vous apprends rien : on n’a jamais été aussi connectés qu’aujourd’hui. Être connecté, ce n’est pas simplement pouvoir rejoindre des gens à l’autre bout du monde. C’est aussi vivre dans ce que McLuhan appelait le « village global », soit un monde où la proximité fait loi. Certaines actions ont une portée rapide et mondiale. Pensez simplement à l’impact d’un tweet qui se retrouverait à la Une de tous les journaux et vous comprendrez ce que je veux dire.

La tendance est justement à l’exploitation des ressources Web qui nous connectent pour atteindre un objectif commun : financement participatif (crowdfunding), pétitions en ligne, mobilisations spectaculaires rendues possibles grâce aux médias sociaux, dons de charité sur téléphone mobile sont autant de nouveaux vecteurs de changement social.

 

Appelez-moi éternelle optimiste, mais il me semble que 2014 permettra de se mobiliser encore plus et de mieux défendre les enjeux qui nous tiennent à cœur. Bien sûr, tout cela, si la tendance se maintient…

Laisser un commentaire