Language:  
514 528-5252

Un porte-parole pour défendre une cause : oui, mais!

Par / 9 avril 2015 / / 0 Commentaires

Que ce soit pour un évènement spécifique ou pour l’ensemble de leurs activités, plusieurs organismes avec lesquels nous travaillons veulent avoir un porte-parole. Cependant, la relation entre porte-parole et organisme ne fonctionne pas toujours. Voici les éléments essentiels au succès d’une entente de partenariat entre organismes et personnalités.

Sensibilisez votre porte-parole En premier lieu, il faut que le porte-parole soit sensibilisé par votre cause, de près ou de loin. Assurez-vous donc de bien faire vos recherches avant de le solliciter. Vous avez beaucoup plus de chance qu’il accepte de s’associer à votre organisme si votre cause s’aligne avec ses intérêts.

Éduquez-le!

Dès le début de votre partenariat, éduquez votre porte-parole sur votre cause et votre organisme. Son rôle est de parler de vous; il doit donc bien comprendre ce que vous faites et qui vous êtes. Faites-le visiter vos installations, faites-le rencontrer l’équipe, présentez-lui des gens qui ont bénéficié de vos services, les membres du conseil d’administration. Plus il comprendra concrètement votre mission, plus il sera apte à en parler.

Faites-le travailler!

Il n’y a rien de pire que d’avoir un porte-parole et de ne pas savoir quoi faire de lui. Le porte-parole veut se sentir utile et veut que son nom soit associé à une cause importante. Avant même de l’approcher, assurez-vous que vous savez pourquoi vous voulez d’un porte-parole et comment vous l’utiliserez. Ayez à l’avance un plan de match concret et tenez vos promesses! Un porte-parole déçu ne renouvèlera pas son engagement, alors que vous cherchez une relation à long terme avec lui.

Accompagnez-le!

Le porte-parole aime être bien encadré. Soyez présents lorsqu’il a des entrevues et assurez-vous qu’il ait tous les messages-clés qu’il doit partager. Ne tenez pas pour acquis qu’il le fera. Sans mauvaise volonté, nos porte-paroles sont débordés et votre rôle est de leur faciliter la tâche.

Remerciez-le!

Le porte-parole donne de son temps, et ce, sans demander quoi que ce soit en retour. Il le fait souvent parce qu’il est sensibilisé et investi, et non par obligation. N’oubliez donc pas de le remercier! Assurez-vous qu’il sache que son travail est apprécié, et que son action a un impact  positif dans la vie de votre organisme.

Bonne chance dans votre recherche de porte-paroles!

Laisser un commentaire