Language:  
514 528-5252

Une cause encore plus grande qu’un monument : 3e édition des Jases de cuisine d’Atypic avec Chloé Sainte-Marie

28 février 2018

Tant de belles choses à méditer après cette 3e édition de nos Jases de cuisine, cette fois-ci avec la lumineuse Chloé Sainte-Marie.

Sur le thème de l’amour (parce qu’après tout, février n’est pas terminé!), l’artiste et fondatrice de l’organisme Fondation Maison Gilles-Carle nous a parlé de son histoire d’amour qui a duré 27 ans, et qui dure encore aujourd’hui, puisque «la mort ne tue pas l’amour ». Pas plus que la maladie ne tue la créativité, puisque « Même dans la maladie, un créateur reste un créateur ».

Avec authenticité et poésie, Chloé nous a parlé d’art, de beauté, d’amour total, du carré Saint-Louis et de l’Île Verte; mais aussi de son expérience d’aidante naturelle, ce qu’elle a été pendant 17 ans, et du combat qu’elle a choisi de mener pour la cause, plus grande encore que celle du monument qu’était Gilles-Carle.

Il y avait d’abord eu ce regard d’une société pas si bienveillante à l’époque, difficile à porter. Des poursuites énergivores pour faire respecter le patrimoine de son conjoint. Un combat municipal décevant pour pouvoir créer une première maison pour les aidants. Des nouveaux talents de chercheuse de financement à développer par la force des choses. De moins en moins d’énergie et de sommeil réparateur. Puis, des mots empruntés pour dire l’amour, malgré tout – « Ta lumière n’a pas fini de m’atteindre» (Miron), et d’autres pour exprimer ce besoin de connexion physique, trop sous-estimé chez les personnes en perte d’autonomie – « Chaque fois que tu me touches, je gagne une année» (Carle). Et enfin, cette tendresse amoureuse qui s’est exprimée jusqu’à la fin, au-delà des mots. Par les yeux, en fait, comme tout avait commencé…

Quand on sait qu’à l’heure actuelle, une personne sur cinq se voit devenir aidant naturel, et que 60 % des aidants décèdent avant la personne aidée – épuisés, sans aide ni répit – on ne peut faire autrement que de vouloir cloner Chloé, afin de multiplier le travail qu’elle accomplit pour la cause, avec charisme et sincérité. Faute de pouvoir le faire, nous ferons ce que nous savons faire de mieux. Surveillez notre page Facebook et notre site Web pour découvrir notre nouvelle campagne, présentement en gestation.

Un immense merci à Chloé de sa générosité!