Chez Atypic, on s’est fait plaisir avec une campagne carte blanche. Notre cause? La philanthropie, qui s’est imposée comme notre « cliente ». Une philanthropie méconnue et perçue à tort comme étant réservée à certains, des hommes riches à tête blanche, le plus souvent. La Journée nationale de la philanthropie arrivait à grands pas. Et si on mettait en lumière ces philanthropes de l’ombre? Il n’en fallait pas plus pour motiver  la troupe : ainsi naissaient Les Philanthropes anonymes.

Il nous fallait des têtes d’affiche. Pas question de faker, on voulait de vrais philanthropes. Et tant qu’à s’amuser, pourquoi ne pas pousser le côté anonyme au maximum et de la jouer incognito. Ce n’est que vers la fin que nous ferions un clin d’œil à Atypic.

 

Nos têtes d’affiche

François, Léo et Béatrice ont accepté de se prêter au jeu, chacun représentant une forme de don différente : don en temps, en argent ou en expertise.

De vraies histoires de don

 

 

Une campagne qui nous ressemble

Ci-dessus, nos employés qui portent fièrement le filtre #philanthropesanonymes : Angelicas Hardy, directrice artistique, Arianne Cardinal, stratège création et Jacinthe Buissières, rédactrice-conceptrice.